Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site


Compte-rendu de la rencontre avec l'AEFE du 28 septembre 2016 : Tous les éclairages !

 

 

 

Chers Parents,

Votre association PEEP partage avec vous les sujets abordés lors de la rencontre avec le Directeur de l'AEFE (Agence pour l'Enseignement Français à l'Etranger) en présence du SCAC et des représentants des associations de parents d'élèves le 28 septembre dernier.

 

 

 

Ordre du jour :
 
- Présentation des grandes lignes de l’étude menée sur le réseau AEFE EGD Maroc 
- Réponses aux questions des APE 

 

1- Présentation des grandes lignes de l’étude menée sur le réseau AEFE EGD Maroc : 
 
M. Bouchard, Directeur de l’AEFE, a exposé les grandes lignes du plan stratégique Maroc sur la période 2016-2020 pour le réseau EDG et dont les principales sont : 

- Poids du réseau Maroc dans le réseau Mondial : 34000 élèves au Maroc soit 10% du total réseau mondial. 

- Equilibre financier : L’exercice a porté sur la simulation des indicateurs relatifs au nombre de classes, au nombre d’élèves, à l’extrapolation de ses chiffres sur la période du plan et au calcul de l’augmentation des frais de scolarité permettant le maintien de l’équilibre financier. 

- Frais de scolarité : L’évolution sera modérée sur les années à venir car les grands projets sont déjà budgétisés.

 

- Projets immobiliers : Tous les projets immobiliers ont été chiffrés et devraient être mis en chantier graduellement. 

 

- Contenu des enseignements : L’exigence de qualité sera un vecteur directeur (résultats sont positifs au Bac 2016 avec un nombre croissant de mentions). 

 

- Réforme du Collège : L’application de la réforme a été faite en une seule fois lors de cette rentrée mais nécessitera du temps pour arriver à plein exécution. 
 
- Sujet des langues : Sujet majeur qui concerne principalement l’arabe mais aussi les autres langues. 

 

- L’éducation numérique : Adaptation des méthodes d’enseignement. 

 

- L’école inclusive pour tous : Un observatoire éducatif des besoins particuliers a été mis en place et sa première réunion devrait se tenir le 22 octobre prochain. 

 

- Sécurité : Le PPMS (Plan Personnalisé de Mise en Sécurité) prévoit un budget pour le renforcement et l’amélioration de la sécurité (rehaussement de murs, caméras…) des tous les biens français à l’étranger (ambassades, consulats, établissements scolaires…). Un audit de sécurité sera mené à partir de cette année. 

 

- Inspection : Deux inspecteurs supplémentaires ont été désignés cette année pour renforcer le rythme des missions d’inspection. 

 

2- Réponses aux questions des APE : 
 
Les APE se sont succédées pour poser différentes questions et dont les réponses sont les suivantes : 

 

. Frais de scolarité : L’augmentation des frais de scolarité sera de 750 DH annuels pour tous sur 3 ans à compter de la rentrée 2017/2018. 

 

Le gel des frais de scolarité n’est pas envisageable car les dépenses de fonctionnement représentent ¾ du budget de fonctionnement total qui a été impacté aussi par les revalorisations de salaire des enseignements décidés par le gouvernement français.  
 
. Budget de fonctionnement de l’AEFE : L’agence fonctionne avec un budget d’un milliard d’euros dont 50% sont apportés par l’Etat français et 50% par les parents. 
Il y a 495 établissements AEFE dans le monde dont 38 au Maroc. Les 3 statuts existants sont EDG/Conventionnés/Autonomes Financièrement. Les deux premiers couvrent l’essentiel du budget. 
La Cour des Comptes est en cours de finalisation d’une étude. 
 
. Qualité des enseignants : La volonté est ferme pour veiller à la qualité de l’enseignement et les acteurs chefs d’établissement/conseillers pédagogiques/professeurs formateurs sont tous responsables de cette mission. 
L’équipe d’inspection de l’Académie a été renforcée et opérera dans tout le réseau. Elle sera épaulée par d’autres inspecteurs d’autres académies. 
En principe, chaque établissement doit être inspecté tous les 5 ans. 
Les APE ne peuvent être associées au processus de recrutement des professeurs. 
 
. Harmonisation du système d’évaluation : Ce point sera abordé lors des débats de l’AEFE. 
 
. Projets immobiliers : Tous les projets immobiliers sont inscrits dans le SPI (Schéma de Programmation  Immobilière) et leur budget a été validé. Le calendrier détaillé pourra être communiqué ultérieurement. 
 
. Accès des APE aux établissements : Un système de badge permanent est à l’étude par le SCAC et sera mis en place pour les parents représentants des APE dans leur établissement respectif. 
 
. Bourses : Il n’est prévu d’augmentation de l’enveloppe allouée. 
 
. Convention de coopération bilatérale Maroc/France : Le SCAC est en charge d’évaluer la convention actuelle. 
 
. L’enseignement de la langue arabe : L’AEFE n’a pas de moyen autre que la diplomatie pour peser sur le sujet. 
La nouvelle directrice du CEA a reçu pour instruction de redynamiser le rôle de ce centre car il est vrai qu’il n’avait pas été au rendez-vous attendu. La réflexion sur l’enseignement de la langue arabe n’est pas spécifique au Maroc et concerne tous les pays d’implantation dont la langue nationale est l’arabe. C’est l’objet d’un colloque à l’Institut du Monde Arabe. 
 
. Formation : Elle fait l’objet d’un plan régional qui est décidé chaque année par région. 
 
. Sécurité dans les lycées : Le SCAC va se pencher sur la question de sécurité sur Descartes et Lyautey car dans le premier cas c’est le lycée qui prend en charge cette prestation et dans le second c’est une société privée financée par les parents (à Descartes, la sécurité porte sur la présence de vigile à l’intérieur et à l’extérieur, avec des vélos, un système de caméras…). 
 
. Calendrier des examens : L’agence va étudier l’optimisation du calendrier des examens afin de permettre aux élèves de finir les programmes, de garantir des conditions de sécurité des sujets et des candidats… 
 
. Fermeture de la filière Professionnelle : La filière Pro au Maroc sera fermée à compter de l’année prochaine et sur 3 ans (2nde en 2017, 1ère en 2018 et Terminale en 2019) car elle n’a jamais été homologuée et obtenu les autorisations requises. Par conséquent, il s’agira de mettre en valeur la filière STMG lors de la phase d’orientation pour assurer à tous les élèves un choix de formation adéquat. Se posera aussi le souci de reconversion des professeurs de cette filière. 
 
. Enregistrement des conseils : L’agence ne voit pas d’objection à ce que les conseils d’établissement soient filmés pour assurer une retranscription exhaustive des échanges. 
 
. Commission permanente : Cette commission doit être tenue pour préparer en amont les sujets débattus en conseils d’établissement. 

 

 

La PEEP, une association qui vous soutient et qui se fait entendre pour défendre les intérêts de vos enfants.  

Alors travaillons ensemble pour l'éducation de nos enfants !

 

Mounya DINAR KRISNI
Présidente PEEP

 

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.                      www.peep.ma             facebook.com/peepmaroc