Connexion

Connexion à votre compte

Identifiant
Mot de passe
Maintenir la connexion active sur ce site


Communiqué du Groupement des Associations de Parents d’élèves des établissements d’enseignement français au Maroc

 

 

 

 

 

 

Compte-rendu de la rencontre du groupement des associations de parents d’élèves des établissements français au Maroc avec le Directeur de l’AEFE


 

 

Faisant suite à la rencontre de la Direction de l'AEFE avec les associations des Parents d’élèves du Pôle Rabatle Directeur de l’AEFE a pris la parole et a précisé que le Maroc est le plus grand réseau  et qu’il :

  • Est  à l’écoute des Parents d’élèves
  • Viendrait régulièrement pour d’éventuelles rencontres avec les parents d’élèves
  • Tient à la qualité de l’enseignement déjà reconnu
  • Tient à l’image
  •  

Le Groupement a fait part au Directeur de l’AEFE d’un mémorandum récapitulant nos revendications et repris comme suit :

 

 1-    Frais de scolarité

Le Directeur de l’AEFE a précisé que l’effort demandé aux parents ces dernières années était important et qu’il devenait insoutenable. Il a ajouté que la dernière augmentation était arbitraire et reconnu l’absence de communication.

IL justifie l’augmentation par la réduction des dotations de l’Etat français, il précise que le but n’est pas de geler l’augmentation des frais de scolarité mais de modérer cette hausse et surtout qu’elle serait liée partiellement à l’inflation.

Des conférences internes sont prévues au mois de mars pour avoir une vision claire et nette de ces frais de scolarité.

2-    Le devenir des fonds de réserve

Le Directeur de l’AEFE interpellé par la question relative au transfert des fonds à l’agence et son exploitation hors Maroc a précisé que ces fonds appartiennent au budget global de l’AEFE réparti en rubriques. Il a ajouté que tous les aménagements nécessaires, les modernisations prévues et les nouvelles méthodes pédagogiques seront faits au Maroc.

3-    Le devenir des postes de résidents

Suite à la réduction du Budget accordé par l’Etat français, des postes ont été supprimés au niveau du Maroc, le Directeur de l’AEFE précise s’agit de 5 sur 700 au Maroc et de 55 sur 5000 dans le réseau global. 

Il a expliqué que c’est un rééquilibrage effectué en fonction du taux d’encadrement sachant qu’au Maroc il y a le taux le plus élevé, c’est, selon lui, une meilleure équité dans le monde avec un taux d’encadrement équilibré.

4-    La qualité de l’enseignement en général et celle de l’arabe en particulier

Pour la qualité de l’enseignement, un dispositif performant va être mis en place pour la formation et qu’il est prévu d’augmenter le nombre d’inspections régulières.

Pour l’enseignement en langue arabe, des réunions avec le Ministère de l’éducation nationale ont eu lieu et un plan d’actions sera bientôt mis en place. Il a précisé que c’est une contrainte régionale maghrébine et que le sujet mérite un grand chantier. 

5-    Le rôle des Parents d’élèves dans la prise de décision au sein des instances de l’établissement

Le Directeur de l’AEFE précise que le dialogue avec les Parents est une priorité.

6-    Questions diverses 

Le Directeur de l’AEFE annonce qu’un travail de réflexion stratégique est entamé « plan Maroc », pour

  • traiter de tous les points susmentionnés et qui donne une visibilité pour l’avenir ;
  • Consolider le périmètre
  • Sécuriser la stabilité de l’emploi 

Il sera également présenté un plan de l’aménagement immobilier.

Des réunions sont prévues au mois de mars et mai à ce sujet.

grpape